Pape Diouf - Le site officiel | Collectif citoyen à Marseille
Pape Diouf 2014 - Le site officiel de Pape Diouf candidat à Marseille aux élections municipales 2014

LE SITE OFFICIEL - MARSEILLE

COMMUNIQUÉ | Les transports marseillais dans la campagne municipale 2014



Une table ronde sur les transports à Marseille a récemment été organisée à l’université de Luminy avec Nathalie Pigamo (PS), Jean-Marc Coppola (PC), Lionel Royet Perreaut (UMP) et François Costé ("Changer la donne" avec Pape Diouf). Sur le même sujet un "quiz" de Marsactu a permis un échange entre Karim Zéribi (liste Mennucci), Laurence Caradec (UMP), Christian Pellicani (PC) et François Costé ("Changer la donne" avec Pape Diouf). Que ressort-il de ces débats ?
 
Les représentants des différentes listes proposent monts et merveilles quelquefois sans retenue. Karim Zéribi (liste Mennucci) promet tout : le métro à l’Hôpital Nord, à Saint-Loup et à Château Gombert et le tramway à La Capelette, à la Rouvière et au lycée Saint-Exupéry. Pellicani (liste Coppola) promet un tramway ou un métro dans chaque arrondissement. Avec eux la note est salée. Avec Zéribi cela tournerait entre 2,5 et 3 milliards d’euros. MM. Mennucci et Coppola ne pourront donc pas tenir ces promesses démagogiques.
 
Les candidats de l’UMP reprennent le Plan de déplacements urbains (PDU) approuvé à la communauté urbaine MPM en 2013 par la gauche et par la droite, les mêmes qui s'opposent aujourd'hui : le tramway jusqu’à la Cité de La Castellane au nord, de Castellane aux Hôpitaux Sud (voir à La Rouvière) et le fameux métro de Dromel à St Loup étudié dans les années 1980. Le coût du programme de l’UMP, moins élevé que celui de M. Mennucci, se situe quand même à 1,1 milliard d’euros. Mais le Conseil de Développement de MPM dans son avis sur le PDU daté du 11 mars 2013 s’était étonné en ces termes : « Certaines estimations financières d’investissements prévus interrogent à l’image du prolongement du métro Dromel/Saint-Loup. Comment passe-t-on entre les estimations du PDU 2006 et celles du présent Plan d’un chiffrage du projet de 670 à 300 M€HT ? ». Bref il semble qu’il y ait une erreur de 370 M d'euros. En effet un prolongement de 4 km de métro (à 150 M€ par km) couterait plutôt 670 M € que 300 M€.
 
Pour les listes de Pape Diouf « Changer la donne » il faut reprendre ce débat et choisir en sachant que le métro coûte 4 fois plus cher que le tramway et beaucoup plus qu'un busway en site protégé. Privilégier le tramway et le busway est la seule manière rapide de densifier la desserte, de mailler tout le territoire, de créer enfin des transports d'est en ouest qui n'existent presque pas (se rendre des Olives ou de Château Gombert à l'Estaque est un calvaire) et d'améliorer les correspondances, ce qui est l'élément clé pour l'usager. Le paysage urbain en serait embelli, la circulation pacifiée, et les personnes à mobilité réduite ou handicapées auraient un véritable réseau de transport à leur disposition. Les études des prolongements existent déjà pour la réalisation d'un tramway jusqu’à Saint Antoine en passant par le lycée Saint-Exupéry et La Castellane, d'un autre tramway jusqu’ à la place du 4 septembre (sa réalisation a déjà été votée par la gauche et la droite à MPM et sa déclaration d'utilité publique est toujours valable), d'un autre tramway jusqu’à La Rouvière et d'un dernier jusqu’à Saint-Loup. En choisissant partout le tramway, il en coûterait en tout 800 M€. Et encore moins avec un busway en site protégé entre Castellane et Luminy et plus tard sur le Boulevard urbain Sud. On voit que nous sommes loin des promesses démagogiques de ceux qui font semblant de s'opposer devant les citoyens mais qui s'arrangent ensuite entre eux à la Communauté urbaine.
 
Avec les listes "Changer la donne" de Pape Diouf, un conseil citoyen des transports pourrait s’emparer rapidement de cette question, demander les évaluations socio-économiques qui justifieront chacune de ces options et organiser un grand débat public qui donnera un nouvel élan au réseau de transports en commun de Marseille.


Pape Diouf
Pape Diouf
avec Sébastien Barles, Kaouther Ben Mohamed, Michèle Rubirola, André Jollivet, Caroline Petit, Ferdinand Richard et Zoubida Meguenni, premières têtes de listes de "Changer la donne".




Rejoignez-nous sur Facebook

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        


Suivre sur les réseaux sociaux

Les dernières photos
Pape Diouf et les têtes de liste signent la charte ANTICOR | Municipales 2014 - Marseille
Pape Diouf et les têtes de liste signent la charte ANTICOR | Municipales 2014 - Marseille
1ères Rencontres citoyennes salle Magallon | Pape Diouf - Municipales 2014
1ères Rencontres citoyennes salle Magallon | Pape Diouf - Municipales 2014
Pape Diouf présente ses têtes de liste | Municipales 2014 - Marseille
L'équipe de campagne du 8e secteur | Pape Diouf - Municipales 2014

Les derniers tweets
Pape Diouf : RT @VirginieMartin_: Dans @Lexpress version sud ... Marseille décryptée @thinktankdiff http://t.co/986ROkFvoC
Dimanche 4 Mai - 22:12
Pape Diouf : RT @SophieCamard: @PapeDiouf_ "sursaut de la société civile" RT “@VirginieMartin_: Dans @Lexpress version sud, Marseille décryptée http://…
Dimanche 4 Mai - 22:06
Pape Diouf : RT @JulianJappert: @VirginieMartin_ vous avez raison le message de @PapeDiouf_ est clair : les gouvernants du sport sont toujours les même…
Jeudi 1 Mai - 23:06